Sopra Steria : leader technologique dans la lutte contre la manipulation de l'information

Alors que la menace informationnelle s’est largement accrue ces dernières années, montrant à la fois son importance dans le cadre de conflits à haute intensité et comme son impact sur le fonctionnement même de nos démocraties, Sopra Steria considère comme un devoir éthique d’apporter sa contribution pour faire face à ce péril considérable 

Fidèle à son ADN, reposant sur la conjugaison d’une approche technologique, conseil et partenariale, le groupe Sopra Steria s’appuie sur trois piliers pour participer à l’effort national et européen de lutte contre la désinformation : 

  • Une compétence technique et technologique renommée dans la conception et l’exploitation de systèmes critiques, dans les domaines de la défense et de la sécurité, ainsi que dans la protection et le combat numériques ; 
  • Un conseil expert grâce à ses équipes Sopra Steria Next. Celles-ci sont essentielles à la conception de ces solutions, et participent aussi bien à la définition des processus qu’à la veille stratégique liée à la lutte informationnelle, ou à l’élaboration des préconisations adaptées à chaque enjeu ; 
  • Un large réseau partenarial, composé d’une multiplicité d’acteurs représentatifs de la société – qu’ils soient industriels, institutionnels, académiques, start-ups, grandes entreprises…  

Dans le climat géostratégique actuel, l’information est plus précieuse que jamais, et ses ennemis plus nombreux. Nous avons la chance de faire partie d’un écosystème français et européen fourni et volontaire en matière de lutte contre la manipulation de l’information, et nous tenons à y contribuer activement. En partageant nos avancées et en créant notre think tank Pégase, nous saisissons l’opportunité stratégique de défendre nos valeurs démocratiques, la souveraineté européenne et la sécurité collective. 

Cyril Malargé

CEO du groupe Sopra Steria

Conformément à la politique mise en œuvre par le Ministère des Armées , qui reconnait que « la guerre de l’information au sein du cyberespace fait dorénavant partie intégrante de toute stratégie militaire » (Doctrine de lutte informatique d’influence (L2I), Ministère des armées), Sopra Steria a pleinement intégré la L2I dans ses stratégiques et ses solutions de cyberdéfense.

Innover dans la guerre informationnelle 

Alors que tous les protagonistes issus d’Etats ou de groupes hostiles aux démocraties,  exploitent tout l’arsenal numérique (réseaux sociaux, intelligence artificielle et techniques de désinformation de masse) pour mener des campagnes de propagande à grande échelle. Elles visent à saper la confiance dans les institutions, façonner les perceptions, en s’appuyant sur les possibilités offertes par la technologie, qui jouent aujourd’hui un rôle crucial en matière de guerre informationnelle.  

La notion de guerre hybride, développée petit à petit au début du XXIe siècle, vise à qualifier la complexité croissante des champs de bataille modernes. Si la désinformation a toujours fait partie de l’art de la guerre, l’accélération massive offerte par l’essor d’Internet et des télécommunications a renforcé sensiblement sa puissance et les opportunités offertes en cas de conflit, qu’il soit patent ou latent. Ainsi, la guerre informationnelle fait aujourd’hui pleinement partie de tout arsenal militaire ou para-militaire.

Touchant aussi bien les acteurs politiques qu’institutionnels ou économiques, cette nouvelle guerre informationnelle appelle la mise en œuvre d’une stratégie à plusieurs niveaux. 

L’information, nouveau domaine du Multi-milieux/multi-champs 

Les avancées rapides en matière de technologies de l'information et de la communication ont profondément bouleversé le champ de bataille moderne, rendant les frontières entre les conflits physiques et numériques de plus en plus floues. Dans ce contexte, la maîtrise des outils technologiques, notamment les réseaux sociaux ou les outils assimilés, devient un atout stratégique majeur pour influencer l'opinion publique, manipuler l'information, et déstabiliser les adversaires.  

Ainsi, l’importance critique prise par ces nouveaux “modes d’action informationnels” a-t-il grandement incité Sopra Steria à prendre ce nouveau virage stratégique et à intégrer la guerre informationnelle dans son approche multi-domaines. 

A l’occasion du salon international de défense et de sécurité Eurosatory, Sopra Steria a ainsi dévoilé les premiers éléments d’un système d’analyse des mouvements informationnels en cas de conflit.  

Associé à un centre de commande et de contrôle (ou C2 – Command and control), ce système démontre la manière dont la veille et l'analyse des mouvements informationnels peuvent s'inscrire dans une approche multi-domaines, pour une meilleure maîtrise des opérations militaires et des enjeux géopolitiques  

Détecter et contrer les attaques informationnelles 

Sopra Steria est aussi en train de développer avec ses partenaires, pour beaucoup des start-ups, une solution de détection et de réaction de bout-en-bout aux attaques informationnelles, notamment générées à l’aide d’intelligence artificielle, à destination des entreprises.  

Cette offre a pour ambition de permettre aux organisations : 

  • En amont, de produire du contenu fiable et vérifiable dès la conception 
  • En aval, d’être capable de détecter et contrer des attaques informationnelles qui auraient été générées à l’aide d’une IA. 

Elle mettra en œuvre plusieurs technologies avancées pour analyser l’émergence et la viralité de nouvelles informations en ligne, notamment sur les réseaux sociaux ouverts : 

  • Un système de vigilance des cohortes, permettant de détecter les signaux faibles ; 
  • Un système de détection des sujets qui, à l’aide de l’IA, permet d'identifier en temps réel tous les sujets abordés sur les médias sociaux par les membres des cohortes ; 
  • De la prévision d’influence, afin d’anticiper les sujets "en croissance”, en fonction des engagements suscités 
  • Et bien sûr un système d’alertes, entièrement paramétrable selon les besoins des clients. 

Conjugué à plusieurs intelligences artificielles entrainées dans la détection de deepfakes, ainsi qu’à des services de fact checking alliant analyse humaine et IA, l’offre développée par Sopra Steria fournira aux organisations la capacité d’être à l’avant-garde de la lutte informationnelle. 

Une pluridisciplinarité qui impose une approche partenariale 

En plus du développement de solutions numériques dédiées aux organisations, le groupe Sopra Steria joue un rôle majeur au sein des initiatives les plus ambitieuses en France relatives à la lutte informatique d’influence (L2I).  

Sopra Steria participe ainsi activement au Pôle d’Excellence Cyber, initiative lancée en 2014 sous l’égide du ministère des Armées et de la Région Bretagne. Le PEC a pour objectif de « développer l’écosystème de la cybersécurité à partir des atouts de la région en matière de formation, de recherche et d’entreprises innovantes dans le secteur ainsi que de la concentration en Bretagne d’une partie significative des moyens dédiés aux sujets cyber par le ministère des Armées, aujourd’hui rejoint par l’ANSSI et certains services du ministère de l’Intérieur » (A propos du PEC). A ce titre, Sopra Steria contribue aux travaux du PEC relatifs, entre autres, à la L2I, y compris à la rédaction et la publication d’ouvrages dédiés, dont : 

Sopra Steria agit également à l’échelle européenne en s’inscrivant dans la coalition menée par Make.org autour de la création d’un bouclier démocratique (« Democratic shield »). L’initiative de Make.org, menée en collaboration avec des organisations de la société civile dont Sopra Steria, visait à protéger les élections européennes de juin 2024 contre les ingérences et les campagnes de désinformation alimentées par l’IA. Elle proposait dix actions transversales pour renforcer la sécurité et l’intégrité du scrutin (Raising the Democratic Shield, Make.org). 

Nous sommes face à un phénomène nouveau où la manipulation de l’information fait partie des moyens habituels de déstabilisation. Malgré une prise de conscience et une mobilisation politique visible au niveau national et européen, il manque encore un dispositif unifié capable d’apporter une solution efficace, adaptée et coordonnée, notamment du point de vue technologique.  

C’est le défi que nous relevons aujourd’hui avec Sopra Steria, nos partenaires et le Cercle Pégase, véritable lieu d’échange et d’innovation, avec pour ambition de rassembler les savoir-faire et capacités opérationnelles françaises pour lutter contre la désinformation

Jean-Luc Gibernon

Directeur du développement des activités Cyber de Sopra Steria

Pégase : un think tank dédié à la lutte informationnelle  

Conscient de la menace informationnelle portant sur la souveraineté des Etats, et fort de ses compétences tant technologiques que dans le conseil, Sopra Steria et Sopra Steria Next ont officialisé en juin 2024 sur le salon Eurosatory la création du think tank PEGASE dédié à la lutte informationnelle, comprise comme la lutte contre la désinformation et les manipulations de l’information, et la lutte informatique d’influence (L2I).  

Contribuer à la construction d’une stratégie française sur la désinformation 

Nommé Pégase, ce think tank entend ainsi contribuer à l’effort national de défense informationnelle. Pégase a pour ambition de promouvoir et contribuer à la réflexion et à la construction d’une stratégie française sur le sujet critique de la désinformation. Il ambitionne de participer à l’effort de simplification et de structuration de ce domaine nouveau de recherche et d’application, d’en préciser l’organisation et les méthodes, associées à des outils ou des procédés. Pour ce faire, il se repose sur une approche collective et ouverte à l’ensemble des parties-prenantes de la société : industrielles, politiques, institutionnelles, médiatiques, académiques…  

Le think tank est Pégase est animé principalement par le général (2S) Bruno Courtois. 

Avec notre think tank Pégase, nous créons un espace de dialogue et de coopération entre les acteurs impliqués dans la lutte contre la manipulation de l'information, qu'ils soient issus du monde académique, institutionnel, médiatique, associatif ou entrepreneurial. Nous sommes convaincus que c'est en croisant les regards et les compétences que nous pourrons apporter des réponses efficaces et éthiques à ce défi majeur pour notre société, et finalement contribuer à l’amélioration de l’arsenal informationnel conceptuel et capacitaire français et européen

Général Bruno Courtois

Coordonnateur de Pégase, conseiller défense et sécurité du groupe Sopra Steria

A travers toutes ces actions, Sopra Steria accroit ses efforts dans la lutte contre les manipulations de l’information, que ce soit via le cercle Pégase, véritable enceinte de décloisonnement et d’innovation, ou via la performance de ses ingénieurs et de ses consultants, à la fois « intégrateurs de confiance » et « éclaireurs technologiques » dans la lutte contre la manipulation de l’information. 

Pour en savoir plus

Nos contributions

Lutte contre les manipulations de l'information : le défi de la pluridisciplinarité

Explorez les enjeux des manipulations de l’information et découvrez les moyens de lutte contre cette menace grandissante.

En savoir plus

Nos services et secteurs d'activité

Contactez nos experts