Agilité | Humain | Audace

Perspectives et publications

 

Sopra Steria Next
Perspectives
Télétravail

Comment mettre en œuvre le télétravail de façon pérenne ?

80 % des actifs aimeraient continuer à travailler à distance, au moins en partie, et ce malgré le déconfinement. Et si la crise sanitaire était une formidable opportunité pour les organisations, notamment pour réinventer un lien parfois distendu entre l’entreprise et les collaborateurs ?

En savoir plus
Organisation du travail post Covid-19

Vers une nouvelle organisation du travail post-Covid-19 ?

40 % des Français souhaitent désormais travailler davantage à distance. Ce plébiscite fait en réalité écho aux multiples mutations en cours qui affectent les entreprises, les individus et la société elle-même. En ce sens, la crise sanitaire pousse les organisations à repenser le rapport au travail en faveur d’une nouvelle organisation hybride et pérenne.

En savoir plus
IoT & Assurance

L’IoT, l’allié essentiel de l’assureur pour répondre aux nouveaux besoins démographiques

La pandémie du Covid-19 va provoquer un impact financier conséquent, à la fois pour l’Assurance Maladie et pour les complémentaires. Deux questions majeures se posent : comment protéger les populations, notamment les plus fragiles, sans pour autant restreindre leur confort de vie et comment soutenir et soulager les établissements de soin tout en garantissant la sécurité des patients ?

En savoir plus
Notes on a wall about agility

Comment animer votre PI Planning à distance ?

À l’image de l’organisation, qu’il est nécessaire de préparer minutieusement, l’animation d’un PI Planning pouvant intégrer une centaine de personnes distantes et "à la maison" requiert des ajustements par rapport à une collaboration en présentiel. Notre expert partage son éclairage.

En savoir plus
L'ère de l'Agile

Comment organiser votre PI Planning à distance ?

En 2020, SAFe (Scaled Agile Framework) représente pas moins de 35 % des méthodes agiles multi-équipes en entreprise, soit cinq points de plus qu’en 2019. Pilier central de ce framework, le PI planning doit être repensé inévitablement dans le contexte actuel. Comment conserver les vertus du PI Planning en l’animant à distance et en étant tous à la maison ? Comment maintenir le même degré d’implication tout au long de ces deux jours intenses de travail ? 

En savoir plus
Agile Tour

Management agile : 6 bonnes pratiques en période de distanciation sociale

Les pratiques agiles n’ont jamais été autant indiquées que dans la période extraordinaire que nous traversons pour s’adapter au changement et favoriser les interactions entre les individus. A condition de respecter un certain nombre de recommandations.

En savoir plus
Supply Chain

Comment assurer la résilience de sa Supply Chain ?

Suite aux restrictions de déplacements, de nombreuses entreprises se sont posées la question de savoir comment continuer à fonctionner ? Dans le contexte actuel, les entreprises doivent maintenir à flot et adapter leur Supply Chain afin de répondre à l’évolution des demandes des marchés.

En savoir plus
Entreprise plateforme

Quels sont les vrais différenciateurs d’une entreprise plateforme ?

Vouloir devenir une entreprise plateforme ne relève pas d’une transformation superficielle : c’est un choix stratégique assumé qui vise à se positionner au centre de son écosystème pour mieux répondre aux besoins et attentes de ses clients. Olivier Gervaise, DTO, partage notre vision.

En savoir plus
L'entreprise plateforme

L’entreprise plateforme : nouveau nexus des révolutions numérique, éthique et environnementale

A la croisée des révolutions numérique et environnementale, les organisations vivent un moment clé. Il devient indispensable pour leurs dirigeants d’intégrer deux notions clés dans leur vision... Découvrez-en plus sur nos convictions.

En savoir plus

Publications

Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive

sept. 26, 2019, 13:35
Title* : Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive
L’éthique numérique n’est pas un sujet abstrait, théorique ou réservé aux experts. Il s'agit au contraire d'un sujet concret, qui concerne à la fois les grands acteurs économiques et institutionnels du numérique – entreprises, pouvoirs publics, collectivités – et chaque Français – en tant que citoyen, usager des services publics, administré, consommateur.

Entre le 3 et le 15 juillet 2019, Sopra Steria Next a pris l’initiative de lancer une consultation d’un genre nouveau : une enquête quali-collaborative. L’objectif de cette démarche consiste à nouer un dialogue étoffé avec une « communauté témoin» de Français, en engageant avec eux une conversation approfondie sur un sujet au cœur de leur vie quotidienne, de leurs préoccupations et de leurs attentes : l’éthique numérique, la confiance et la responsabilité d’entreprise.

De fait, 144 Français1, membres des classes moyennes et supérieures, usagers réguliers des outils numériques, ont été rassemblés sur une plateforme collaborative fermée, pendant 13 jours. Ils ont été invités à partager leurs avis sur différents thèmes proposés au fil des jours, avec pour objectif de cerner la  signification du concept d’éthique numérique dans le cadre du nouveau monde digitalisé dans lequel nous vivons.

Cette consultation (près de 800 contributions postées sur la plateforme  pendant ces 13 jours) a revêtu une grande qualité et profondeur d’approche. Plus généralement, elle révèle un grand intérêt des Français interrogés  pour ce sujet, premier enseignement, prometteur, de cette démarche. Si leur connaissance - relativement étendue - du monde numérique les  amène à s’exprimer sur un nombre important de situations soulevant des questions d’éthique numérique, paradoxalement, les Français avouent leur  méconnaissance du concept d’éthique numérique en lui-même. En un mot, l’éthique numérique, bien que non formulée, est au cœur  de leurs attentes.

Sopra Steria Next a souhaité mettre en lumière et en perspective la parole de ces Français au sein du présent recueil. Ce dernier  contribuera à éclairer les nouveaux enjeux liés à l’éthique numérique. Ces attentes et ces défis engagent tous les acteurs de la  société et doivent nourrir tant la réflexion que l’action.

En particulier, la consultation permet de distinguer des attentes autour d’une réponse qui peut se synthétiser en 4 R :

  • réguler
  • réprimer
  • réparer
  • refonder

Cela démontre que l’éthique numérique est perçue comme l’avenir  du digital et la condition de sa durabilité, pour le bien de tous. Parce ce qu’elle se situe au cœur d’une transformation digitale  positive, elle mérite d’être déployée dès maintenant. Sopra Steria Next tient à remercier les 144 participants de cette consultation.

Seule une partie d’entre eux est citée dans cet ouvrage au travers de la reprise, à l’identique, de certaines de leurs contributions signées de leur pseudonyme. La sélection opérée, fidèle à la teneur des échanges, ne s’accompagne d’aucune modification ou altération de leurs propos. Les nombreux posts de remerciement en fin de consultation témoignent de l’enthousiasme qu’ils ont eu à travailler ou échanger sur ce sujet, élément, qui à lui seul, incarne une belle promesse d’avenir.

 

1) Profil de la communauté de la plateforme collaborative fermée FreeThinking : 73 hommes et 71 femmes ; 48 ont entre 20-34 ans et 96 entre 35-55 ans ; 27 habitent Paris et sa proche banlieue, 37 une agglomération de plus de 100 000 habitants, 42 une agglomération entre 20 000 et 99 999 habitants, 38 une agglomération de moins de 20 000 habitants ; 13 sont étudiants ; 2 sont à la recherche d’un emploi, 129 en activité professionnelle (dont 102 dans le secteur privé et 27 dans le secteur public) ; 74 sont issus des classes moyennes et 57 des classes supérieures.

Tags :
Ethique numérique EthiqueNumerique

Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive

sept. 26, 2019, 13:35
Title* : Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive
L’éthique numérique n’est pas un sujet abstrait, théorique ou réservé aux experts. Il s'agit au contraire d'un sujet concret, qui concerne à la fois les grands acteurs économiques et institutionnels du numérique – entreprises, pouvoirs publics, collectivités – et chaque Français – en tant que citoyen, usager des services publics, administré, consommateur.

Entre le 3 et le 15 juillet 2019, Sopra Steria Next a pris l’initiative de lancer une consultation d’un genre nouveau : une enquête quali-collaborative. L’objectif de cette démarche consiste à nouer un dialogue étoffé avec une « communauté témoin» de Français, en engageant avec eux une conversation approfondie sur un sujet au cœur de leur vie quotidienne, de leurs préoccupations et de leurs attentes : l’éthique numérique, la confiance et la responsabilité d’entreprise.

De fait, 144 Français1, membres des classes moyennes et supérieures, usagers réguliers des outils numériques, ont été rassemblés sur une plateforme collaborative fermée, pendant 13 jours. Ils ont été invités à partager leurs avis sur différents thèmes proposés au fil des jours, avec pour objectif de cerner la  signification du concept d’éthique numérique dans le cadre du nouveau monde digitalisé dans lequel nous vivons.

Cette consultation (près de 800 contributions postées sur la plateforme  pendant ces 13 jours) a revêtu une grande qualité et profondeur d’approche. Plus généralement, elle révèle un grand intérêt des Français interrogés  pour ce sujet, premier enseignement, prometteur, de cette démarche. Si leur connaissance - relativement étendue - du monde numérique les  amène à s’exprimer sur un nombre important de situations soulevant des questions d’éthique numérique, paradoxalement, les Français avouent leur  méconnaissance du concept d’éthique numérique en lui-même. En un mot, l’éthique numérique, bien que non formulée, est au cœur  de leurs attentes.

Sopra Steria Next a souhaité mettre en lumière et en perspective la parole de ces Français au sein du présent recueil. Ce dernier  contribuera à éclairer les nouveaux enjeux liés à l’éthique numérique. Ces attentes et ces défis engagent tous les acteurs de la  société et doivent nourrir tant la réflexion que l’action.

En particulier, la consultation permet de distinguer des attentes autour d’une réponse qui peut se synthétiser en 4 R :

  • réguler
  • réprimer
  • réparer
  • refonder

Cela démontre que l’éthique numérique est perçue comme l’avenir  du digital et la condition de sa durabilité, pour le bien de tous. Parce ce qu’elle se situe au cœur d’une transformation digitale  positive, elle mérite d’être déployée dès maintenant. Sopra Steria Next tient à remercier les 144 participants de cette consultation.

Seule une partie d’entre eux est citée dans cet ouvrage au travers de la reprise, à l’identique, de certaines de leurs contributions signées de leur pseudonyme. La sélection opérée, fidèle à la teneur des échanges, ne s’accompagne d’aucune modification ou altération de leurs propos. Les nombreux posts de remerciement en fin de consultation témoignent de l’enthousiasme qu’ils ont eu à travailler ou échanger sur ce sujet, élément, qui à lui seul, incarne une belle promesse d’avenir.

 

1) Profil de la communauté de la plateforme collaborative fermée FreeThinking : 73 hommes et 71 femmes ; 48 ont entre 20-34 ans et 96 entre 35-55 ans ; 27 habitent Paris et sa proche banlieue, 37 une agglomération de plus de 100 000 habitants, 42 une agglomération entre 20 000 et 99 999 habitants, 38 une agglomération de moins de 20 000 habitants ; 13 sont étudiants ; 2 sont à la recherche d’un emploi, 129 en activité professionnelle (dont 102 dans le secteur privé et 27 dans le secteur public) ; 74 sont issus des classes moyennes et 57 des classes supérieures.

Tags :
Ethique numérique EthiqueNumerique

Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive

sept. 26, 2019, 13:35
Title* : Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive
L’éthique numérique n’est pas un sujet abstrait, théorique ou réservé aux experts. Il s'agit au contraire d'un sujet concret, qui concerne à la fois les grands acteurs économiques et institutionnels du numérique – entreprises, pouvoirs publics, collectivités – et chaque Français – en tant que citoyen, usager des services publics, administré, consommateur.

Entre le 3 et le 15 juillet 2019, Sopra Steria Next a pris l’initiative de lancer une consultation d’un genre nouveau : une enquête quali-collaborative. L’objectif de cette démarche consiste à nouer un dialogue étoffé avec une « communauté témoin» de Français, en engageant avec eux une conversation approfondie sur un sujet au cœur de leur vie quotidienne, de leurs préoccupations et de leurs attentes : l’éthique numérique, la confiance et la responsabilité d’entreprise.

De fait, 144 Français1, membres des classes moyennes et supérieures, usagers réguliers des outils numériques, ont été rassemblés sur une plateforme collaborative fermée, pendant 13 jours. Ils ont été invités à partager leurs avis sur différents thèmes proposés au fil des jours, avec pour objectif de cerner la  signification du concept d’éthique numérique dans le cadre du nouveau monde digitalisé dans lequel nous vivons.

Cette consultation (près de 800 contributions postées sur la plateforme  pendant ces 13 jours) a revêtu une grande qualité et profondeur d’approche. Plus généralement, elle révèle un grand intérêt des Français interrogés  pour ce sujet, premier enseignement, prometteur, de cette démarche. Si leur connaissance - relativement étendue - du monde numérique les  amène à s’exprimer sur un nombre important de situations soulevant des questions d’éthique numérique, paradoxalement, les Français avouent leur  méconnaissance du concept d’éthique numérique en lui-même. En un mot, l’éthique numérique, bien que non formulée, est au cœur  de leurs attentes.

Sopra Steria Next a souhaité mettre en lumière et en perspective la parole de ces Français au sein du présent recueil. Ce dernier  contribuera à éclairer les nouveaux enjeux liés à l’éthique numérique. Ces attentes et ces défis engagent tous les acteurs de la  société et doivent nourrir tant la réflexion que l’action.

En particulier, la consultation permet de distinguer des attentes autour d’une réponse qui peut se synthétiser en 4 R :

  • réguler
  • réprimer
  • réparer
  • refonder

Cela démontre que l’éthique numérique est perçue comme l’avenir  du digital et la condition de sa durabilité, pour le bien de tous. Parce ce qu’elle se situe au cœur d’une transformation digitale  positive, elle mérite d’être déployée dès maintenant. Sopra Steria Next tient à remercier les 144 participants de cette consultation.

Seule une partie d’entre eux est citée dans cet ouvrage au travers de la reprise, à l’identique, de certaines de leurs contributions signées de leur pseudonyme. La sélection opérée, fidèle à la teneur des échanges, ne s’accompagne d’aucune modification ou altération de leurs propos. Les nombreux posts de remerciement en fin de consultation témoignent de l’enthousiasme qu’ils ont eu à travailler ou échanger sur ce sujet, élément, qui à lui seul, incarne une belle promesse d’avenir.

 

1) Profil de la communauté de la plateforme collaborative fermée FreeThinking : 73 hommes et 71 femmes ; 48 ont entre 20-34 ans et 96 entre 35-55 ans ; 27 habitent Paris et sa proche banlieue, 37 une agglomération de plus de 100 000 habitants, 42 une agglomération entre 20 000 et 99 999 habitants, 38 une agglomération de moins de 20 000 habitants ; 13 sont étudiants ; 2 sont à la recherche d’un emploi, 129 en activité professionnelle (dont 102 dans le secteur privé et 27 dans le secteur public) ; 74 sont issus des classes moyennes et 57 des classes supérieures.

Tags :
Ethique numérique EthiqueNumerique

Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive

sept. 26, 2019, 13:35
Title* : Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive
L’éthique numérique n’est pas un sujet abstrait, théorique ou réservé aux experts. Il s'agit au contraire d'un sujet concret, qui concerne à la fois les grands acteurs économiques et institutionnels du numérique – entreprises, pouvoirs publics, collectivités – et chaque Français – en tant que citoyen, usager des services publics, administré, consommateur.

Entre le 3 et le 15 juillet 2019, Sopra Steria Next a pris l’initiative de lancer une consultation d’un genre nouveau : une enquête quali-collaborative. L’objectif de cette démarche consiste à nouer un dialogue étoffé avec une « communauté témoin» de Français, en engageant avec eux une conversation approfondie sur un sujet au cœur de leur vie quotidienne, de leurs préoccupations et de leurs attentes : l’éthique numérique, la confiance et la responsabilité d’entreprise.

De fait, 144 Français1, membres des classes moyennes et supérieures, usagers réguliers des outils numériques, ont été rassemblés sur une plateforme collaborative fermée, pendant 13 jours. Ils ont été invités à partager leurs avis sur différents thèmes proposés au fil des jours, avec pour objectif de cerner la  signification du concept d’éthique numérique dans le cadre du nouveau monde digitalisé dans lequel nous vivons.

Cette consultation (près de 800 contributions postées sur la plateforme  pendant ces 13 jours) a revêtu une grande qualité et profondeur d’approche. Plus généralement, elle révèle un grand intérêt des Français interrogés  pour ce sujet, premier enseignement, prometteur, de cette démarche. Si leur connaissance - relativement étendue - du monde numérique les  amène à s’exprimer sur un nombre important de situations soulevant des questions d’éthique numérique, paradoxalement, les Français avouent leur  méconnaissance du concept d’éthique numérique en lui-même. En un mot, l’éthique numérique, bien que non formulée, est au cœur  de leurs attentes.

Sopra Steria Next a souhaité mettre en lumière et en perspective la parole de ces Français au sein du présent recueil. Ce dernier  contribuera à éclairer les nouveaux enjeux liés à l’éthique numérique. Ces attentes et ces défis engagent tous les acteurs de la  société et doivent nourrir tant la réflexion que l’action.

En particulier, la consultation permet de distinguer des attentes autour d’une réponse qui peut se synthétiser en 4 R :

  • réguler
  • réprimer
  • réparer
  • refonder

Cela démontre que l’éthique numérique est perçue comme l’avenir  du digital et la condition de sa durabilité, pour le bien de tous. Parce ce qu’elle se situe au cœur d’une transformation digitale  positive, elle mérite d’être déployée dès maintenant. Sopra Steria Next tient à remercier les 144 participants de cette consultation.

Seule une partie d’entre eux est citée dans cet ouvrage au travers de la reprise, à l’identique, de certaines de leurs contributions signées de leur pseudonyme. La sélection opérée, fidèle à la teneur des échanges, ne s’accompagne d’aucune modification ou altération de leurs propos. Les nombreux posts de remerciement en fin de consultation témoignent de l’enthousiasme qu’ils ont eu à travailler ou échanger sur ce sujet, élément, qui à lui seul, incarne une belle promesse d’avenir.

 

1) Profil de la communauté de la plateforme collaborative fermée FreeThinking : 73 hommes et 71 femmes ; 48 ont entre 20-34 ans et 96 entre 35-55 ans ; 27 habitent Paris et sa proche banlieue, 37 une agglomération de plus de 100 000 habitants, 42 une agglomération entre 20 000 et 99 999 habitants, 38 une agglomération de moins de 20 000 habitants ; 13 sont étudiants ; 2 sont à la recherche d’un emploi, 129 en activité professionnelle (dont 102 dans le secteur privé et 27 dans le secteur public) ; 74 sont issus des classes moyennes et 57 des classes supérieures.

Tags :
Ethique numérique EthiqueNumerique

Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive

sept. 26, 2019, 13:35
Title* : Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive
L’éthique numérique n’est pas un sujet abstrait, théorique ou réservé aux experts. Il s'agit au contraire d'un sujet concret, qui concerne à la fois les grands acteurs économiques et institutionnels du numérique – entreprises, pouvoirs publics, collectivités – et chaque Français – en tant que citoyen, usager des services publics, administré, consommateur.

Entre le 3 et le 15 juillet 2019, Sopra Steria Next a pris l’initiative de lancer une consultation d’un genre nouveau : une enquête quali-collaborative. L’objectif de cette démarche consiste à nouer un dialogue étoffé avec une « communauté témoin» de Français, en engageant avec eux une conversation approfondie sur un sujet au cœur de leur vie quotidienne, de leurs préoccupations et de leurs attentes : l’éthique numérique, la confiance et la responsabilité d’entreprise.

De fait, 144 Français1, membres des classes moyennes et supérieures, usagers réguliers des outils numériques, ont été rassemblés sur une plateforme collaborative fermée, pendant 13 jours. Ils ont été invités à partager leurs avis sur différents thèmes proposés au fil des jours, avec pour objectif de cerner la  signification du concept d’éthique numérique dans le cadre du nouveau monde digitalisé dans lequel nous vivons.

Cette consultation (près de 800 contributions postées sur la plateforme  pendant ces 13 jours) a revêtu une grande qualité et profondeur d’approche. Plus généralement, elle révèle un grand intérêt des Français interrogés  pour ce sujet, premier enseignement, prometteur, de cette démarche. Si leur connaissance - relativement étendue - du monde numérique les  amène à s’exprimer sur un nombre important de situations soulevant des questions d’éthique numérique, paradoxalement, les Français avouent leur  méconnaissance du concept d’éthique numérique en lui-même. En un mot, l’éthique numérique, bien que non formulée, est au cœur  de leurs attentes.

Sopra Steria Next a souhaité mettre en lumière et en perspective la parole de ces Français au sein du présent recueil. Ce dernier  contribuera à éclairer les nouveaux enjeux liés à l’éthique numérique. Ces attentes et ces défis engagent tous les acteurs de la  société et doivent nourrir tant la réflexion que l’action.

En particulier, la consultation permet de distinguer des attentes autour d’une réponse qui peut se synthétiser en 4 R :

  • réguler
  • réprimer
  • réparer
  • refonder

Cela démontre que l’éthique numérique est perçue comme l’avenir  du digital et la condition de sa durabilité, pour le bien de tous. Parce ce qu’elle se situe au cœur d’une transformation digitale  positive, elle mérite d’être déployée dès maintenant. Sopra Steria Next tient à remercier les 144 participants de cette consultation.

Seule une partie d’entre eux est citée dans cet ouvrage au travers de la reprise, à l’identique, de certaines de leurs contributions signées de leur pseudonyme. La sélection opérée, fidèle à la teneur des échanges, ne s’accompagne d’aucune modification ou altération de leurs propos. Les nombreux posts de remerciement en fin de consultation témoignent de l’enthousiasme qu’ils ont eu à travailler ou échanger sur ce sujet, élément, qui à lui seul, incarne une belle promesse d’avenir.

 

1) Profil de la communauté de la plateforme collaborative fermée FreeThinking : 73 hommes et 71 femmes ; 48 ont entre 20-34 ans et 96 entre 35-55 ans ; 27 habitent Paris et sa proche banlieue, 37 une agglomération de plus de 100 000 habitants, 42 une agglomération entre 20 000 et 99 999 habitants, 38 une agglomération de moins de 20 000 habitants ; 13 sont étudiants ; 2 sont à la recherche d’un emploi, 129 en activité professionnelle (dont 102 dans le secteur privé et 27 dans le secteur public) ; 74 sont issus des classes moyennes et 57 des classes supérieures.

Tags :
Ethique numérique EthiqueNumerique