L’entreprise n’est plus ce qu’elle produit, mais ce qu’elle promet : 2ème épisode

par Jean-Claude Lamoureux - Directeur Exécutif de Sopra Steria Next et membre du Comex | minutes de lecture
Tribune de Jean-Claude Lamoureux publiée dans Les Echos du Jeudi 15 juin 2021

Une nouvelle conception. Un mouvement pour demain.


#2 – L’Ouverture

Voici un mouvement qui s’accélère : si l’entreprise s’engage à toujours servir son client, cet engagement dépasse désormais ce que l’entreprise produit.

C’est une autre conception qui bouleverse nos certitudes, celle d’une entreprise qui s’entoure et s’appuie sur un écosystème externe.

Un écosystème qu’elle intègre dans son fonctionnement, sa production et avec lequel elle partage l’information et la valeur créée.

Ce que nous dessinons là, c’est une entreprise qui supprime ses cloisons vers le monde de ses partenaires. Une entreprise qui se pense comme un écosystème d’acteurs internes et externes, autonomes mais reliés par des valeurs, qui collaborent dans le formel mais aussi l’informel, pour donner une vérité et des preuves à sa raison d’être.

Une entreprise dont l’une des finalités, au-delà de sa propre performance, est de faire grandir son capital confiance auprès de ses clients, de ses collaborateurs, de ses partenaires mais aussi sa capacité de résilience pour traverser les prochaines crises et être préparé aux prochaines transitions.

Cette ouverture demande aussi un décloisonnement et une hybridation des compétences.

C’est une nécessité de savoir-être, en complément des savoir-faire acquis et une diversité d’approches, de cultures, d’origines, qu’il faut installer sans relâche pour accompagner les mutations et les attentes d’aujourd’hui et de demain.

La diversité des profils et des compétences n’est pas seulement une responsabilité, c’est aussi le moyen d’une plus grande compétitivité dans des environnements plus concurrentiels, complexes et volatiles.

Ce n’est plus un sujet d’action sociétale mais la structuration même de l’organisation et de sa politique de recrutements.

De nouveaux modes de coopérations apparaîtront alors, pour innover, concevoir, produire, avec des individus convaincus qu’une pensée collective, issue d’une diversité de profils et de points de vue, produit plus de valeur et plus de différenciation.

"Attention", "Ouverture" et, nous le verrons la prochaine fois, "Agilité" : les trois piliers d’une redéfinition de la raison d’être, de la gouvernance et du fonctionnement de l’entreprise, pour qu’elle entre en résonnance avec cette nouvelle époque qui s’ouvre.

Search