Discovery Assessment

Comment utiliser son patrimoine IT pour réussir sa transformation digitale ?

par Mathieu Bonnet - Cloud Transformation manager, Sopra Steria par Matthieu Lemoine - Senior Entreprise Architect par Marlène Seif - Directeur, Beamap | minutes de lecture

L'IT est désormais le contributeur majeur de l’innovation métier. Il permet à la fois de réinventer l’expérience client, de sécuriser l’ouverture à l’écosystème partenaires, de dynamiser la collaboration des employés et d’améliorer l’efficience opérationnelle. Agilité et transversalité bouleversent en effet les approches traditionnelles, réduisant les time-to-market tout en amenant un gain de compétitivité. 


Les Directeurs des Systèmes d’Information qui composent avec un patrimoine IT très diversifié doivent intégrer les technologies les plus avancées pour tirer parti du Big Data et de l’Intelligence Artificielle. Cette digitalisation implique de s’appuyer sur le patrimoine IT existant, que ce soit en termes de processus, d’applicatif ou d’infrastructure. Selon Gartner, pour 1 dollar investi dans la digitalisation en 2020, 3 devront l’être dans la modernisation du patrimoine IT. Opter pour la stratégie d’évolution adéquate devient alors un enjeu crucial.



Quelles stratégies d’évolution pour votre patrimoine IT ?


Face aux entités business qui souhaitent gagner en rapidité et innover en continu, les DSI doivent trouver un juste équilibre entre les budgets d’étude et les coûts d’exploitation.


Plusieurs stratégies d’évolution du patrimoine IT s’offrent alors aux entreprises qui souhaitent mettre en œuvre leur modernisation. En fonction de leur besoin et de leur existant, les organisations peuvent choisir de s’appuyer sur l’une d’entre elles ou de les combiner :

  • Moderniser leurs applications pour créer de nouveaux services,
  • Migrer vers le Cloud public ou hybride auprès d’un service provider tiers,
  • Maintenir et améliorer leur patrimoine en s’appuyant sur les approches software-defined, ou d’hybridation.

Quelle que soit la stratégie choisie, une telle évolution nécessite de très bien connaître son patrimoine IT actuel et de se projeter dans son usage futur ainsi que dans son environnement cible. Or, la parfaite connaissance de son patrimoine IT est souvent une épreuve pour la DSI qui n’a pas nécessairement investi dans une approche de Portfolio Management aboutie, faute de moyens ou de continuité (acquisition).


Cette approche holistique et itérative nécessite à la fois des expertises pointues, des outils spécifiques et une méthodologie éprouvée.



Définir des objectifs & collecter les données : les piliers de la connaissance du patrimoine IT


Pour développer une excellente connaissance de son patrimoine IT, il est nécessaire de procéder par étape. Il convient d’abord de s’accorder sur les objectifs de cette démarche au niveau exécutif :  amélioration des processus métier, recherche de ROI, fermeture de data centers… Il est par ailleurs important de réunir une équipe pluridisciplinaire au sein de l’entreprise. Cette dernière doit ainsi être constituée de ressources métiers, de développeurs et d’opérationnels.



L’étape suivante consiste à collecter et classifier l’ensemble des données relatives au patrimoine IT existant, ce qui représente une masse d’information très conséquente. ll est alors indispensable de s’appuyer sur des outils spécifiques de collecte et de gestion des dépendances (flux, bibliothèques, licences, hardware, etc). Ces informations doivent ensuite être complétées par les perspectives propres à chaque application. Cette phase se matérialise par des interviews qualitatives de Business ou Application Owners par exemple. Avant de procéder à une analyse plus stratégique, il est incontournable de consolider et réconcilier ces informations. 


Analyse & définition du plan d’action

 

Une fois les données relatives à son patrimoine IT collectées et classifiées, il convient de suivre un plan d’action en trois étapes pour faire évoluer le patrimoine IT. 


Dans un premier temps, les équipes projet procèdent à l’analyse des informations récoltées et établissent les différents scénarios possibles. Elles challengent les positions en termes de faisabilité, d’innovation et fixent un cap en fonction des priorités business identifiées. Cette phase conduit à l’identification de scénarios et de recommandations d’évolution relatives à chacun d’entre eux. À ce stade, l’entreprise dispose d’une carte d’identité enrichie par application. 


Ensuite, les équipes doivent approfondir les cas d’usage. Elles détaillent et approfondissent alors les scénarios d’évolution pour un ou plusieurs groupes d’applications. Cette nouvelle phase permet ainsi d’identifier précisément les sources d’économies qui peuvent financer la transformation digitale.


Enfin, il s’agira de restituer l’ensemble des scénarios sous la forme d’une roadmap, incluant des recommandations de déploiement. À cette étape, il est essentiel d’impliquer toutes les strates de l’entreprise.


Grâce à cette méthodologie, les organisations peuvent construire dans un bref délai, un plan d’action clair pour accompagner leurs stratégies d’évolution de leur patrimoine IT et ce, quelle que soit la stratégie choisie : modernisation des applications pour innover, migration vers le cloud ou amélioration des infrastructures.

Cloud Services

Discovery Assessment

Le Cloud est désormais un catalyseur stratégique de la Transformation Digitale, offrant un time-to-market plus rapide, une consommation aaS et un accès unique à des technologies innovantes telles que l'IoT, le Big Data, l'IA, la Blockchain…

Découvrez-en plus

A travers l’offre Discovery & Assessment, Sopra Steria vous accompagne pour définir votre stratégie d'évolution avec une feuille de route.

Découvrez-en plus

Search