2e édition du baromètre des dirigeants de L’Exploratoire Sopra Steria Next : l’engagement des collaborateurs, levier prioritaire pour accompagner la reprise économique



Alors que la crise du Covid-19 appelle à de nouvelles mesures sanitaires, les entreprises sont confrontées à une mutation qui s’inscrit désormais sur le temps long. Les dirigeants s’y adaptent puisque 76% des répondants estiment que le contexte actuel modifie déjà ou va modifier leur façon de faire avec leurs clients, leurs partenaires et leurs collaborateurs.

C’est ce que révèle cette 2e édition du baromètre des dirigeants, mené par L’Exploratoire Sopra Steria Next, le do tank de l’éthique numérique, associé à Viavoice et aux Echos, en interrogeant les dirigeants de plus de 400 entreprises sur leur confiance dans la reprise économique et leur analyse des leviers de sortie de crise.

La perception des dirigeants sur l’impact de la crise

Si 2/3 des dirigeants prévoient une baisse de leur chiffre d’affaires avant la fin de l’année 2020, ils sont plus optimistes quant à 2021. 67% d’entre eux prévoient une stabilisation voire une progression de leur CA par rapport à 2020. Dans ce contexte, ils sont 82% à vouloir maintenir voire augmenter leurs effectifs.

Pour Emmanuel Craipeau, Partner chez Sopra Steria Next et porte-parole de L’Exploratoire, les organisations « se projettent plus facilement car elles ont dépassé la phase de sidération provoquée par le premier confinement. Elles sont aujourd’hui dans l’action, dans l’implémentation des solutions. »

 

Les modalités de reprise de l’activité économique

Malgré la digitalisation des pratiques, seuls 36% des dirigeants envisagent d’accélérer les investissements dans la transformation digitale, notamment en raison d'une plus grande prudence sur la trésorerie en cette période de crise. Néanmoins la proportion monte à 76% dans les grandes entreprises de plus de 1000 personnes.

Emmanuel Craipeau l’explique : « La majorité des petites et moyennes entreprises ont la volonté de continuer leur transformation digitale, mais sans l’accélérer pour autant. Elles en voient l’utilité, elles ont déjà mis en place les outils essentiels lors du premier confinement. Leur priorité maintenant, c’est de se recentrer sur l’humain. »

En effet les dirigeants portent une attention particulière à la mobilisation interne comme facteur-clé de la reprise de l’activité économique. Les deux premiers leviers identifiés sont : la motivation et l’engagement des équipes (49% des dirigeants le disent) et une organisation interne adaptée aux nouvelles contraintes d’aujourd’hui et de demain (31%).

Cette transformation interne passe en priorité par la responsabilisation des équipes (citée par 51% des dirigeants) et une meilleure collaboration entre elles (49%). Le changement de culture doit être porté par les managers, et le terrain est favorable puisque 54% des dirigeants affirment que la crise a renforcé la confiance établie avec leurs collaborateurs. Cette confiance s’est dégradée pour seulement 8% d’entre eux.

Pour Emmanuel Craipeau, ces changements appellent à une reconfiguration pérenne des entreprises : « Avec cette crise, les organisations réalisent qu’elles ne sont pas isolées, mais qu’elles fonctionnent ensemble en écosystème. Cela n’est possible que s’il y a la confiance, et elle doit se manifester en actes au quotidien. L’Exploratoire Sopra Steria Next, en réfléchissant à l’impact de la transformation numérique, explore les possibilités du digital et sa capacité à favoriser ce nouveau paradigme. »

L’Exploratoire conduit ces travaux avec les experts de Sopra Steria Next et ses partenaires : entreprises et administrations clientes du Groupe, cercles professionnels, organisations et chercheurs investis sur les enjeux d’éthique numérique, de confiance et de responsabilité d’entreprise.


Télécharger la version PDF

2e édition du baromètre des dirigeants de L’Exploratoire Sopra Steria Next : l’engagement des collaborateurs, levier prioritaire pour accompagner la reprise économique

Télécharger 123Ko