Sopra Steria crée un leader français des services du numérique dédiés au secteur de l’assurance et de la protection sociale avec la finalisation de l’acquisition de Sodifrance




Sopra Steria annonce aujourd’hui la finalisation de l’acquisition du bloc de contrôle représentant 94,03 % du capital social de Sodifrance.

Avec l’entrée de Sodifrance au périmètre de consolidation du Groupe à compter de ce jour, Sopra Steria complète son offre globale (conseil, solutions, expertises technologiques et digitales), ce qui lui permettra d’accélérer la modernisation des patrimoines applicatifs des grands comptes. Ainsi, l’acquisition de Sodifrance permet à Sopra Steria de créer d’une part un leader des services du numérique dédiés au secteur de l’Assurance et de la Protection Sociale fort de plus de 2 000 femmes et hommes tous métiers confondus, et de consolider d’autre part sa position parmi les acteurs majeurs du secteur bancaire.

En intégrant les expertises de Sodifrance dans les domaines de la modernisation des SI et de la migration des données, Sopra Steria enrichit son portefeuille d’offres au bénéfice des grands projets de transformation digitale de ses clients, sur l’ensemble de ses secteurs d’activité partout en France.


"Il était important pour Sopra Steria de choisir un partenaire qui nous ressemble et en même temps qui nous complète." explique Cyril Malargé, Directeur Exécutif du Pôle France de Sopra Steria. "Ce rapprochement renforce notre positionnement au cœur des projets de transformation de nos clients et complète notre approche end-to-end - du conseil à l’intégration de SI, en passant par l’Infrastructure management, la Cybersécurité et le Software" ajoute-t-il.

Créée en 1986, Sodifrance est une ESN française ayant réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 106,5 M€ et un taux de marge opérationnelle de 6,4 %. Elle bénéficie d’une forte expertise dans le domaine de l’assurance et de la retraite/protection sociale/santé (50 % du chiffre d’affaires) auprès de grands comptes. Sa présence dans le domaine bancaire est également importante (21 % du chiffre d’affaires). Elle dispose d’offres très intéressantes de modernisation des applications, de migration des données et de cybersécurité.

Un projet d’offre publique de retrait sera déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers d’ici fin septembre 2020.