80% des dirigeants de grandes entreprises se disent prêts à pérenniser le télétravail, contre seulement 23% des dirigeants de PME



La 3e édition du baromètre des dirigeants nous renseigne sur la confiance des dirigeants dans la reprise économique, tant du pays que de leurs entreprises, et sur leurs leviers d’actions en vue de la sortie de crise.

Ce baromètre a été mené auprès des dirigeants de plus de 400 entreprises par Viavoice pour L’Exploratoire, le do tank de Sopra Steria Next qui place l’éthique numérique au cœur de l’action, en partenariat avec les Echos et Radio Classique.

La confiance des dirigeants sur la sortie de crise


67%

"Plus d’un an après le début de la crise, il faut en premier lieu souligner la confiance des dirigeants d’entreprise dans la situation économique du pays. La majorité d’entre eux se déclare confiante pour les mois qui viennent (53%), et d’autant plus s’agissant des entreprises de plus de 1000 salariés, avec 67% de dirigeants confiants." explique Emmanuel Craipeau, Partner chez Sopra Steria Next et porte-parole de l’Exploratoire.


Par ailleurs, un tiers des dirigeants interrogés (33%) prévoit une amélioration de la situation de leur entreprise dans les mois à venir alors qu’ils ne sont que 19% à anticiper une détérioration. Cette tendance s’accentue dans les grandes entreprises avec près d’un dirigeant d’entreprise de plus de 1000 salariés sur deux qui prévoit une amélioration de la situation de son entreprise (47%).


Dans ce contexte, ils sont 65% à vouloir maintenir leurs effectifs et même 25% à vouloir les augmenter.


La nouvelle fracture du télétravail


71%

Si le télétravail semble avoir été adopté par une large majorité des entreprises en raison de la crise, une fracture se dessine quant à la pérennisation de cette pratique. En effet, si la grande majorité des dirigeants interrogés (71%) déclare ne pas vouloir pérenniser le télétravail, la perception de cette pratique semble nettement corrélée à la taille de l’entreprise.


En effet, 80% des dirigeants de grandes entreprises se disent prêts à pérenniser le télétravail,

80%

contre seulement 23% des dirigeants de PME. Cette fracture peut notamment s’expliquer par un niveau de digitalisation plus faible des petites entreprises et des investissements en outils numériques qui ne sont pas forcément à la portée de ces entreprises.


Pour Emmanuel Craipeau, le télétravail sera pourtant un facteur d’attractivité des entreprises : « Ces conditions, ajoutées aux avantages déjà acquis, vont devenir majeures dans la marque employeur. En s’ajoutant aux éléments de réassurance tels que la capacité de prévention et de protection sanitaires, le télétravail constituera désormais un enjeu d’attractivité. »


Enfin, 30% des dirigeants opteraient à l’avenir pour un mix entre télétravail et présentiel et même 69% dans les entreprises de plus de 1000 salariés.


Les éléments de transformation indispensables


75%

65%75% des dirigeants sont prêts à revoir l’organisation de l’entreprise et 65% considèrent que

l’évolution du style de management est indispensable pour réussir la transformation de l’entreprise. Par ailleurs, 85% souhaitent renforcer la communication avec leurs collaborateurs. Cette volonté est partagée par l’ensemble des entreprises, quelle que soit sa taille.

De plus, les dirigeants accordent une attention particulière à la mobilisation interne comme facteur clé de la reprise de l’activité économique. Les principaux leviers identifiés sont la motivation et l’engagement des équipes (pour 58% des dirigeants interrogés), ainsi que la prévention sanitaire (53%) et psychologique (39%) de chacun. Cette transformation interne passe en priorité par l’autonomie des équipes (46%) et une meilleure collaboration entre elles (62%).


L’impératif d’accélération de la digitalisation


66%

Plus de 9 dirigeants sur 10 (92%) souhaitent accélérer la digitalisation de leur entreprise et 66% des interrogés estiment que cette accélération sera essentielle pour rendre leur entreprise plus résiliente.

Elle devrait notamment concerner la relation client (67%), les processus internes (63%), la chaîne logistique (45%) ainsi que le travail à distance (39%).

Emmanuel Craipeau analyse ce consensus entre les dirigeants sur la nécessité de digitalisation en expliquant :« La digitalisation est également une avancée tangible dans les opinions des dirigeants. Ils la considèrent comme un acquis de transformation, dans la façon dont ils se projettent dans le futur et dans la promesse qu’ils font à leurs clients. »

L’Exploratoire conduit ses travaux avec les experts de Sopra Steria Next et ses partenaires : entreprises et administrations clientes du Groupe, cercles professionnels, organisations et chercheurs investis sur les enjeux d’éthique numérique, de confiance et de responsabilité d’entreprise.


Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Exploratoire

Télécharger la version PDF

80% des dirigeants de grandes entreprises se disent prêts à pérenniser le télétravail, contre seulement 23% des dirigeants de PME

Télécharger 213Ko
Contactez notre service presse

Anne Dussouchet

PR Manager, Sopra Steria

Contact

Elsa Estager

PR Manager, Sopra Steria

Contact