Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise

Ethique numérique, confiance et responsabilité d'entreprise : vers une transformation digitale positive

 

SOPRA STERIA Next

Entre le 3 et le 15 juillet 2019, Sopra Steria Next a pris l’initiative de lancer une consultation d’un genre nouveau : une enquête quali-collaborative. L’objectif de cette démarche consiste à nouer un dialogue étoffé avec une « communauté témoin» de Français, en engageant avec eux une conversation approfondie sur un sujet au cœur de leur vie quotidienne, de leurs préoccupations et de leurs attentes : l’éthique numérique, la confiance et la responsabilité d’entreprise.

De fait, 144 Français1, membres des classes moyennes et supérieures, usagers réguliers des outils numériques, ont été rassemblés sur une plateforme collaborative fermée, pendant 13 jours. Ils ont été invités à partager leurs avis sur différents thèmes proposés au fil des jours, avec pour objectif de cerner la  signification du concept d’éthique numérique dans le cadre du nouveau monde digitalisé dans lequel nous vivons.

Cette consultation (près de 800 contributions postées sur la plateforme  pendant ces 13 jours) a revêtu une grande qualité et profondeur d’approche. Plus généralement, elle révèle un grand intérêt des Français interrogés  pour ce sujet, premier enseignement, prometteur, de cette démarche. Si leur connaissance - relativement étendue - du monde numérique les  amène à s’exprimer sur un nombre important de situations soulevant des questions d’éthique numérique, paradoxalement, les Français avouent leur  méconnaissance du concept d’éthique numérique en lui-même. En un mot, l’éthique numérique, bien que non formulée, est au cœur  de leurs attentes.

Sopra Steria Next a souhaité mettre en lumière et en perspective la parole de ces Français au sein du présent recueil. Ce dernier  contribuera à éclairer les nouveaux enjeux liés à l’éthique numérique. Ces attentes et ces défis engagent tous les acteurs de la  société et doivent nourrir tant la réflexion que l’action.

En particulier, la consultation permet de distinguer des attentes autour d’une réponse qui peut se synthétiser en 4 R :

  • réguler
  • réprimer
  • réparer
  • refonder

Cela démontre que l’éthique numérique est perçue comme l’avenir  du digital et la condition de sa durabilité, pour le bien de tous. Parce ce qu’elle se situe au cœur d’une transformation digitale  positive, elle mérite d’être déployée dès maintenant. Sopra Steria Next tient à remercier les 144 participants de cette consultation.

Seule une partie d’entre eux est citée dans cet ouvrage au travers de la reprise, à l’identique, de certaines de leurs contributions signées de leur pseudonyme. La sélection opérée, fidèle à la teneur des échanges, ne s’accompagne d’aucune modification ou altération de leurs propos. Les nombreux posts de remerciement en fin de consultation témoignent de l’enthousiasme qu’ils ont eu à travailler ou échanger sur ce sujet, élément, qui à lui seul, incarne une belle promesse d’avenir.

 

Accéder à l'étude

 

1) Profil de la communauté de la plateforme collaborative fermée FreeThinking : 73 hommes et 71 femmes ; 48 ont entre 20-34 ans et 96 entre 35-55 ans ; 27 habitent Paris et sa proche banlieue, 37 une agglomération de plus de 100 000 habitants, 42 une agglomération entre 20 000 et 99 999 habitants, 38 une agglomération de moins de 20 000 habitants ; 13 sont étudiants ; 2 sont à la recherche d’un emploi, 129 en activité professionnelle (dont 102 dans le secteur privé et 27 dans le secteur public) ; 74 sont issus des classes moyennes et 57 des classes supérieures.