De chef de projet à développeur : comment le newskill a répondu à ma volonté de redonner du sens à ma carrière

 

Faire évoluer drastiquement son projet de carrière au sein de son entreprise, beaucoup le souhaitent, mais les structures ne facilitent pas toujours ce besoin de changement. Chez Sopra Steria, les collaborateurs du Groupe qui le souhaitent peuvent bénéficier de parcours de formation pour acquérir de nouvelles compétences.

 

Après plus de 20 ans en tant que chef de projet, Bertrand Macé est aujourd'hui développeur grâce au newskilling, un métier qui a redonné du sens à sa carrière.

 

J’ai intégré Sopra Steria en 1996, en tant que développeur, avant d’exercer des fonctions de chef de projet pendant 15 ans. J’ai toujours eu une appétence particulière et une curiosité pour les aspects « techniques » : je codais quelques outils pour m’aider dans mes reportings ou mes missions quotidiennes, j’aidais mes collègues sur des points qu’ils maîtrisaient moins, etc. Petit à petit, je suis devenu rapidement le référent technique de l’équipe, la personne à qui poser des questions ou vers qui se tourner en cas de problème. J’ai ensuite eu un rôle d’expert technique pendant près d’un an pour le même client que j’accompagnais en tant que chef de projet.

 

Découvrez son portrait complet dans un article pour le Journal du Net.